Supprimer les algues filamenteuses dans l’aquarium et éviter qu’elles ne reviennent

Auteur

Gilles

Date

décembre 08, 2016

Supprimer les algues filamenteuses dans l'aquarium et éviter qu'elles ne reviennent | PlantedBox

Vous êtes dans l’aquascaping depuis un moment ?

Vous reconnaissez sans doute ce problème. Ces filaments verts et moches qui s’accrochent aux feuilles de vos plantes d’aquaarium et finissent par les étouffer.

Cette maudite algue filamenteuse attrape tout sur son passage dans votre aquarium d’eau douce. Il faut alors intervenir très rapidement, car elle se développe extrêmement vite et la situation est encore pire. Et forcément, votre aquarium a un air déplorable.

Mais comment se débarrasser rapidement des algues filamenteuses dans un aquarium planté ? Non seulement en cherchant la cause, mais aussi en ayant un bon plan d’action prêt à être déployé.

C’est ce dont nous allons parler dans cet article.

Quelle est la cause de vos algues filamenteuses ?

Vous avez un problème d’algues filamenteuses vertes dans votre aquarium d’eau douce ?

Il vaut mieux agir vite alors. 😉 Je vais donc faire court. Les algues filamenteuses n’ont en fait qu’une seule cause : un manque de CO2.

De balans Licht vs CO2 vs meststoffen. Bron: EL
L’équilibre entre la lumière, le CO2 et les nutriments. Source : EL

Peut-être que vous n’ajoutez pas assez de nutriments (ou pas du tout). Ou peut-être que l’éclairage est beaucoup trop puissant. Plus vous éclairez votre aquarium, plus les plantes poussent rapidement et plus elles ont besoin de nutriments, dont le CO2.

Comment lutter contre les algues filamenteuses dans votre aquarium ?

Il y a 2 façons ciblées de se débarrasser des algues filamenteuses dans un aquarium d’eau douce.

D’une part, vous pouvez corriger le manque de CO2 et ajouter suffisamment d’engrais. D’autre part, vous pouvez adapter l’éclairage à la quantité de CO2 que vous ajoutez.

L’engrais, c’est la partie facile, donc j’y reviendrai un peu plus loin.

Corriger le manque de CO2, c’est plus facile à dire qu’à faire, mais ces astuces devraient vous aider à combattre les algues filamenteuses.

1) Éliminer les algues filamenteuses avec un système de CO2

Si vous avez un système de CO2, vous vous attaquez aux algues filamenteuses de votre aquarium en augmentant le taux de CO2 dans votre aquarium, lentement mais sûrement.

J’insiste bien sur le “lentement”. Si vous augmentez le CO2 trop rapidement, cela peut être dangereux pour vos poissons. C’est pourquoi j’ai écrit cet article, où vous pourrez lire comment vous y prendre.

metalen bellenteller CO2 systeem

Vous augmentez donc le taux de CO2 très minutieusement, maximum une fois par semaine pour éviter les fluctuations. Ensuite, vous attendez environ deux semaines pour voir comment vos plantes d’aquarium réagissent, et vous surveillez le comportement des poissons.

Les plantes poussent mieux ? Les algues disparaissent lentement ? Super, vous êtes sur la bonne voie.

Les algues persistent ? J’augmenterais alors le CO2 encore très légèrement, tout en gardant un œil sur les poissons.

2) Éliminer les algues filamenteuses sans système de CO2

Vous n’avez pas de système de CO2 ? Il n’est alors pas possible d’augmenter le CO2 tout aussi simplement.

Il y a alors un seul moyen d’augmenter la teneur en CO2 de votre aquarium : diminuer l’éclairage de votre aquarium. Ainsi, vous ralentissez la photosynthèse de vos plantes. Elles vont alors pousser plus lentement et donc être moins gourmandes en nutriments, dont le CO2.

draadalg in het aquarium
Le début des algues filamenteuses. Source : Dave Millman

Résultat, le manque de CO2 disparaît tout doucement, tout comme les algues filamenteuses !

3) Ma méthode préférée : une combinaison des deux

La méthode la plus efficace, c’est celle qui combine les deux astuces ci-dessus. Vous augmentez tout doucement le taux de CO2 et en même temps, vous diminuez l’éclairage.

Vous verrez, après deux semaines environ, les algues filamenteuses auront bien reculé. Et si entre temps, vous enlevez le plus possible d’algues filamenteuses manuellement, tout ira bien.

Et la fertilisation ?

Vous contrôlez plus ou moins le manque de CO2 dans votre aquarium ?

Continuez de veiller à un bon apport en nutriments. Comme ça, vous pourrez au moins vous assurer que ce n’est pas un manque de nutriments qui causera une mauvaise croissance de vos plantes. Vous trouverez ici quelques symptômes de carences en nutriments.

Mais qu’est-ce qu’il faut ajouter d’autre que du CO2 ? Les nutriments les plus importants, qu’on appelle les « macro-éléments », ce sont les nitrates, les phosphates et le potassium. Après, il y a aussi les éléments nutritifs secondaires (comme le magnésium) et enfin, on a les oligo-éléments comme le fer, le manganèse, etc.

Ça fait beaucoup de travail ?

Oui, mais c’est beaucoup plus simple si vous utilisez mon engrais All-in-One. Une seule bouteille contient littéralement tous les nutriments dont vos plantes ont besoin. L’achat de 4 ou 5 flacons différents, c’est du passé. Au final, cela vous reviendra bien moins cher et en plus, c’est beaucoup plus facile à doser.

Parfait si vous avez un peu la flemme, comme moi. 😉

All-in-One aquarium plantenvoeding

Comment éviter le retour des algues filamenteuses ?

Veillez à un bon équilibre entre la lumière, le CO2 et les autres nutriments dans votre aquarium.

Une astuce que j’utilise : maintenez un éclairage assez bas jusqu’à ce que vous ayez le contrôle sur le CO2 et les autres nutriments.

Ça se passe bien ?

Seulement là, mais pas avant, vous commencez à augmenter l’éclairage de manière régulière. Surveillez bien les plantes et agissez dès l’apparition des moindres petits filaments d’algues filamenteuses.

Vous éliminez les algues filamenteuses avec une brosse à dents et vous augmentez un tout petit peu le taux de CO2.

Travaillez minutieusement pour ne laisser aucune chance aux algues filamenteuses !

Conclusion

Si vous avez un problème d’algues filamenteuses dans votre aquarium d’eau douce, la vitesse d’action est cruciale.

Vous n’avez pas envie d’être à l’affût nuit et jour, brosse à dents en main ? Assurez-vous de vous attaquer au problème en éliminant la cause. Et c’était tout simplement… un manque de CO2 !

La méthode la plus efficace consiste à :

Après deux semaines, vous remarquerez déjà une nette amélioration.

Vous avez envie de partager une anecdote ou d’autres astuces pour éliminer les algues filamenteuses ou prévenir leur apparition ?

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous. Et vous pouvez aussi me contacter pour des conseils sur mesure, c’est un service gratuit de PlantedBox ! 🙂

[kkstarratings]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ontvang als eerste een mail Helaas, dit product is momenteel niet in stock! Voeg hieronder je e-mailadres toe en je ontvangt van mij een mailtje van zodra het terug in stock is.
E-mail